Vous êtes ici : Accueil > Vie de L’établissement > Girls’Day SNCF : découverte des métiers pour les filles du lycée
Par : Buteux P.
Publié : 3 décembre 2018
Format PDF {id_article}

Girls’Day SNCF : découverte des métiers pour les filles du lycée

Les filles des filières CAP Composites, seconde BAC PRO Plasturgie et Fonderie et 1ère BAC PRO Plasturgie ont participé à la journée Girls’Day SNCF, une journée de promotion de la mixité au sein de la SNCF le jeudi 29 novembre 2018. Elles étaient accompagnées de Mme Oubella, professeure de lettres-histoire et "référente égalité Filles/Garçons" au sein du lycée ainsi que de M. Maréchal, professeur de plasturgie qui rejoint la mission "égalité Filles/Garçons" cette année.

Cette journée était l’occasion pour les filles de découvrir les métiers de la SNCF à la gare de Rouen et au "Technicentre" de Sotteville-lès-Rouen mais aussi de rencontrer des femmes qui évoluent à différents postes au sein de la SNCF.

Au programme de cette journée :

- accueil avec petit-déjeuner pour la présentation du programme,
- visite des ateliers à Sotteville-lès-Rouen (Technicentre Quatre-mare),
- découverte du métier d’A.E.F (Agent escale ferroviaire), d’opératrice de maintenance, de conductrice de train,
- rencontres/échanges avec des professionnelles lors d’un forum en salle (agent de conduite, chef de service en gare, agent de la police ferroviaire, agent de commande du personnel roulant, chef de projet à l’infra équipement, et d’une dirigeante.

Durant la journée, les jeunes filles souhaitant rejoindre l’entreprise ont laissé leur CV après un mini-entretien avec des chargés de recrutement.
L’une d’entre elle a décroché un poste pour faire un BTS en alternance après son BAC. Félicitations à elle.

Cette journée a été très riche en rencontres et découvertes.
La SNCF offre une réelle possibilité d’évolution de carrière interne et souhaite réellement promouvoir la mixité.

Un grand merci aux organisateurs pour cette journée.

En pièce jointe, document SNCF qui récapitule l’action "Girls’Day".

Merci à Mme Oubella qui a rédigé cet article.

Documents joints